Arty Santé partage avec vous ses découvertes, ses coups de coeur et les innovations de projets en France et à l’étranger mêlant art et santé.

Aujourd’hui, nous mettons un coup de projecteur sur Barbara Hepworth, une artiste en immersion au sein du bloc opératoire.

Barbara Hepworth : une immense sculptrice

Connaissez-vous Barbara Hepworth?

Barbara Hepworth est une immense sculptrice, britannique, née au début du siècle dernier.  Pionnière de l’art moderne, artiste majeure bien connue en Angleterre, son nom ne l’est quasi pas en France jusqu’à ce que, à la fin de l’année 2019, une exposition qui lui soit consacrée par le Musée Rodin.

Influencée par Piet Mondrian, à qui elle dédiera certaines de ces œuvres (avec qui d’ailleurs elle correspondra), elle est à la recherche constante de la forme idéale.

Sculptrice majeure du mouvement abstrait, elle travaille des formes convexes et concaves dans une opposition du creux et du plein.

sculpture B Hepworth sphère avec une forme intérieure
Sphere with Inner Form, 1963, Otterlo, musée Kröller-Müller.

Encore moins connu du grand public que son immense travail de sculpture, nous allons vous parler ici de son œuvre inspirée des salles d’opération.

Une amitié et une invitation insolite

En 1944, sa fille est hospitalisée. A cette occasion, Barbara et son époux, également artiste, nouent des liens avec le chirurgien qui s’occupe d’elle. Ce dernier, Norman Capener, chirurgien à l’Hôpital orthopédique Princess Elizabeth d’Exeter en Angleterre, les convient à venir assister à des opérations.

Ainsi, sur une période de 2 ans, Hepworth produisit quelques 80 œuvres (dessins, encres, peintures à l’huile).

Barbara Hepworth, peinture intitulée "Reconstruction" - Bloc opératoire
Barbara Hepworth, Reconstruction, 1947 © Bowness, Hepworth Estate / Arts Council Collection, Southbank Centre, London

Le regard de l’artiste sur le bloc opératoire

“[…] l’extraordinaire beauté du ballet formé entre ses êtres humains, tous coordonnés pour un même objectif”

Barbara hepworth

Plus tard, Barbara Hepworth dit de son expérience : « Je pensais avant de rentrer que ce que j’allais voir n’allait pas me plaire ; mais du moment où j’ai franchit les portes de la salle d’opération j’ai été totalement absorbée par 2 choses : la première, l’extraordinaire beauté du ballet formé entre ses êtres humains, tous coordonnés pour un même objectif : sauver des vies, ainsi que la symbiose entre l’idée et son objectif qui oblige à une perfection de concentration, de mouvement, de geste… La seconde, par ce moment de grâce (du corps et de l’esprit) qui crée une composition spontanée de l’espace, une sorte de sculpture abstraite articulée et animée, très proche de ce que je recherche moi-même dans mon travail.

Pendant deux ans, je n’ai pas seulement dessiné le travail des salles d’opérations, mais également des groupes de personnes dans mon studio ainsi que des groupes que j’ai observé autour de moi. »

Ainsi, la sculptrice, à la recherche constante de la forme idéale dans son travail, trouve à travers le travail de l’équipe médicale une parfaite harmonie. Des corps qui créent une forme, un tout, un mouvement.

Barbara Hepworth porte son regard d’artiste sur la salle d’opération et transmet à travers ses dessins une vision différente de celle que nous nous faisons, et même différente de celle qu’elle avait a priori.

Le travail de l’artiste met en lumière le travail du collectif au bloc opératoire. Une mécanique bien huilée au service de la vie.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *